« Le voyage est un retour vers l’essentiel ».
PROVERBE TIBÉTAIN

 

L’édition 2020 de Musiques et Patrimoine se savoure comme une croisière, naviguant de territoires variés en modulations inattendues de formes, de styles et d’univers.

L’expédition largue les amarres fin août vers une oasis de jeunesse et de fantaisie puis, après une escale argentine, appareillera pour une odyssée inspirante et mystique autour de la terre.

En octobre, virement de bord : anges et démons charmeront le voilier telles les sirènes d’Ulysse mais il gardera le cap jusqu’à jeter l’ancre dans un archipel inconnu, où beauté et charisme de l’océan seront illustrés dans des langages musicaux aussi divers que chatoyants.

Au seuil de l’hiver, le périple s’achève tout en flamboyance : tonnerre des percussions, cadence et métaphonie des pianos, douceur élégiaque de la danse. Une saison vibrante qui bouge et qui voyage « sans frontière ».

 

Télécharger la brochure de saison

Vendredi 11 décembre – 20h30 – Espace Rabelais – Chinon

  • Pianos : Marianna Abrahamyan – Antoine ouvrard
  • Percussions : Simon Proust – Antoine Brocherioux
  • Danse : Anaïs Vignon

Deux pianistes, Marianna Abrahamyan et Antoine Ouvrard ; deux percussionnistes, Simon Proust et Antoine Brocherioux, parfaitement rompus à l’interprétation des partitions modernes et novatrices, déploient leur musicalité et leur sensibilité au service de deux grandes œuvres : La Sonate de Béla Bartók et Le Sacre du printemps d’Igor Stravinsky. Une formation instrumentale atypique réunissant deux pianos et des percussions est la grande originalité de ce concert autant visuellement, dans le positionnement spatial des instruments, que musicalement, en créant un monde sonore singulier en matière de timbres et de rythmes. Créée par le Ballets Russes de Diaghilev au Théâtre des Champs Elysées en 1913, le Sacre du printemps ne peut s’interpréter sans danse. C’est Anaïs Vignon, jeune talent Adami 2018 qui rejoindra la scène pour cette pièce sous-titrée à sa création « Tableaux de la Russie païenne en deux parties » : l’adoration de la terre, et le sacrifice.

DANS LE CADRE DU FESTIVAL ORCHESTR’ÉMOI
Avec la participation des élèves des classes de piano, percussions, danse et l’ensemble de musique improvisée du conservatoire Chinon Vienne et Loire

TARIFS : 15€, 12€, 5€, gratuit jusqu’à 12 ans
PASS : 39€, 24€ pour 3 concerts au choix sur toute la saison

Samedi 25 novembre – 17h – Abbaye de Seuilly

Quatuor de clarinettes Anches Hantées
Elise Marre, Nicolas Châtelain, Romain Millaud, Bertrand Hainaut
& Jean Manifacier,
récitant

Avec ce concert, le Quatuor Anches Hantées s’écarte du modèle conventionnel du concert classique pour proposer au public un rendez vous inédit. Pour ce faire, ils ont demandé au scénariste et metteur en scène Jean Manifacier de leur écrire un spectacle à la mesure de leur démesure. Ils poursuivent leur escapade sur les chemins de l’humour musical pour révéler le temps d’un concert tous les mystères cachés des œuvres et les secrets les mieux gardés des compositeurs.

 

Dimanche 29 octobre – 17h – Espace Rabelais – Chinon

Ensemble Cartésixte
Direction musicale : Simon Proust

« Osez le classique » c’est le défi qu’accepte de relever l’ensemble Cartésixte pour cette saison 2017 en prenant le parti de faire entendre de la musique « vraiment » classique, celle composée entre la mort de Bach et celle de Beethoven car c’est bien seulement à cette courte période (1750-1827) que renvoie le terme de « classique » en Histoire de la Musique. Les musiciens de Cartésixte proposeront une « Symphonie imaginaire » mêlant notamment les notes de Mozart à celles de Haydn et Beethoven.

Dimanche 11 octobre – 17h – La Grand’Cour, Seuilly

Christel Rayneau : flûte
Nathanaëlle Marie : violon
Vinciane Beranger : alto
Christophe Beau : violoncelle

Bien plus que la rencontre fortuite d’une flûtiste et d’un trio à cordes, l’Ensemble Hélios est une formation constituée, réunissant quatre artistes dont l’engagement et le talent portent le genre du quatuor pour flûte et cordes à son plein épanouissement. Au-delà des œuvres majeures que sont les quatre quatuors de Mozart, ces quatre musiciens s’attachent, grâce à d’incessantes recherches, à faire redécouvrir au public une immense littérature encore peu connue. Leur répertoire comprend aujourd’hui plus de deux cents quatuors et développe un engagement constant pour la musique contemporaine. Lauréat des Fondations Menuhin et Cziffra, ainsi qu’un prix de la Fondation Prince Louis de Polignac en 2016, l’Ensemble Hélios propose un concert original bâti sur le thème de la mer pour cette escale en Chinonais. Sujet qui fascine l’homme depuis toujours, cette passion s’est exprimée dans tous les arts. Fait de croisements entre les lettres, la chanson et la musique classique, ce programme illustre la beauté et le charisme de l’océan dans des langages musicaux aussi divers que chatoyants.

TARIFS : 15€, 12€, 5€, gratuit jusqu’à 12 ans
PASS : 39€, 24€ pour 3 concerts au choix sur toute la saison

Dimanche 4 octobre – 17h – Château de Marçay

Anna Mikulska : violoncelle
Philippe Argenty : piano

Un vagabond croisé dans les rues de Tours à la nuit tombée s’exclame en voyant le Duo Fortecello « le Diable et sa Diablesse ! ». Le duo, dont l’humour et la dérision font partie de leurs caractères respectifs, prend cette phrase au mot et s’interroge sur la véritable identité des compositeurs et de leurs œuvres. Flamme des enfers ou inspiration divine ? Un artiste vulnérable ou un despote démoniaque ? Chopin le nostalgique ou Paganini qui a vendu son âme au diable ?
Toutes ces questions trouveront-elles des réponses ?
Une chose est sûre, la musique sera belle, tantôt enflammée et virtuose, tantôt douce et tendre.

Au programme : oeuvres de Chopin, Saint-Saëns, Brahms et Piazzolla

TARIFS : 15€, 12€, 5€, gratuit jusqu’à 12 ans
PASS : 39€, 24€ pour 3 concerts au choix sur toute la saison

Dimanche 13 septembre – 17h – Parvis de la Mairie, Couziers

Alain Larribet : voix et instruments du monde
Pierre-Michel Grade : guitare

SOMA est un cri. Du cœur. Profond et puissant de douceur.
SOMA est un chant. De l’âme. Et du monde.
Un Hommage à la terre nourricière, une invitation au voyage qui élève l’Homme.
SOMA, Ode à la Terre porte à la fois un regard aimant et lucide sur la terre mère, généreuse, nourricière. Il interroge chacune et chacun sur la façon dont l’Homme lui porte attention. La guitare sensible de Pierre-Michel Grade accompagne la voix habitée d’Alain Larribet et les instruments sonnent l’ailleurs, l’ère des êtres de plein vent vivant au carrefour des cultures, à la croisée de tous les chemins qui mènent à l’Homme. SOMA est un programme délicat, rare et précieux, porté par une mystique élégante et la générosité de deux artistes qui offrent leur part belle humaine et leur mystère de lumière.
SOMA est un souffle qui rejoint le nôtre, embrasse l’espoir, l’utopie et la beauté, qui manquent à nos vies.
Na som…

TARIFS : 15€, 12€, 5€, gratuit jusqu’à 12 ans
PASS : 39€, 24€ pour 3 concerts au choix sur toute la saison

Dimanche 6 septembre – 17h – Collégiale Saint-Mexme, Chinon

Michel Berrier, violon – Lysandre Donoso, bandonéon
Eric Chalan, contrebasse – Cédric Lorel, piano
Vincent Maillard, vibraphone

Réunis au début des années 2000, autour d’une passion commune pour le Tango Nuevo d’Astor Piazzolla les quatre musiciens du Quatuor Caliente étoffent, au fil du temps, leur répertoire et se voient même décerner le « Piazzolla Music Award » au Blue Note Jazz Club de Milan. Le Quatuor Caliente est l’un des ensembles les plus en vue de la scène française du Tango Nuevo. Rejoint sur scène par l’impressionnant vibraphoniste Vincent Maillard, l’ensemble enrichit ses palettes sonores et musicales, par un mariage de timbres audacieux et séduisants. Il impressionne par sa virtuosité, son dynamisme et sa créativité tout en orientant le groupe dans une direction nouvelle et stimulante : l’improvisation… Le fougueux ensemble fait vivre avec une puissance exceptionnelle le tango de Buenos-Aires dans un hommage appuyé à la rencontre du Quintette d’Astor Piazzolla avec le légendaire Gary Burton ! Force et fragilité, colère et amour s’expriment dans ce voyage argentin.

TARIFS : 15€, 12€, 5€, gratuit jusqu’à 12 ans
PASS : 39€, 24€ pour 3 concerts au choix sur toute la saison

Samedi 29 août 2020 – 20h30 – Collégiale Saint Mexme, Chinon

Ensemble Cartésixte
Direction : Simon Proust

Créé en 2011, l’ensemble Cartésixte grandit rapidement et propose des programmes symphoniques mêlant grandes pièces du répertoire et programmes rares… Récemment, l’Ensemble a changé et explore maintenant de nouvelles formes de concerts. Les musiciens mêlent textes poétiques, musique de chambre et orchestre sur la même scène. Ils recherchent une unité, un lien entre les pièces du programme.

En cette fin de mois d’août, l’Ensemble Cartésixte propose un rendez-vous pour partager un moment musical et poétique spontané, simple, léger pour une version inédite où les solistes de l’Ensemble interviendront dans une formation insolite. Chacun viendra, s’amusera, se souviendra, échangera de bonnes notes, de belles ondes, de beaux mots dans un programme croisant Bach et Mozart à Brel ou Gainsbourg, parsemé de textes de Baudelaire, Bonnefoy ou Bénabar.

TARIFS : 15€, 12€, 5€, gratuit jusqu’à 12 ans
PASS : 39€, 24€ pour 3 concerts au choix sur toute la saison